Le Mindset : La confiance en soi Part 7 – Connaitre son état

Résister à la fatigue

AZ Perfect : La fatigue nous fait douter

Cela fait déjà quelques mois que je ne dors pas beaucoup, car j’ai tendance à me coucher tard et mes impératifs personnels et professionnels m’obligent à me lever tôt. Enfin tôt pour moi.

Car je vais vous livrer un secret sur moi : Je ne suis pas un « lève-tôt » mais plutôt un « couche-tard » 😊

Donc, je me lève depuis un petit moment entre 7H00 et 8H00 suivant les jours et les contraintes.

Alors que je me connais, j’ai besoin de beaucoup de sommeil, je ne dors que 4 à 5 heures.

 

Mais hormis un petit coup de mou l’après-midi, tout semble aller très bien.

 

Puis un après midi, il a fallu que je me plonge dans un tableau de calculs assez complexes. Et là j’ai commencé à galérer. Je regardais une formule, puis 3 secondes après je ne m’en souvenais plus. Obligé de la regarder plusieurs fois.

J’avais du mal à me concentrer et mon temps de concentration était assez cours. J’étais obligé de faire des pauses tous les ¼ d’heures.

Enfin cela devenait compliqué d’avancer dans mon travail. Normalement, je fais ce type d’exercice en une après-midi, mais là impossible.

Comme j’avais du mal, j’avais décidé de reporter cette tâche au lendemain après-midi. Mais cette fois, le soir ; je me suis couché plus tôt que d’habitude.

Le lendemain après-midi, je me remets sur cette tâche et là, mêmes symptômes, difficile de rester concentré.

 

Mais pourquoi je n’y arrive pas ?

C’est alors que le doute s’installe : je ne suis peut-être plus capable de faire cet exercice ?  Peut-être qu’il est trop compliqué pour moi et que je me suis surestimé … Enfin, j’ai recherché toutes les raisons qui pourraient expliquer mon incapacité à réaliser cette tâche.

 

Mais après cette perte de temps, de motivation et cette chute de confiance en moi, j’ai compris quelque chose.

J’étais entré dans un cycle de fatigue et de perte de confiance.

 

Le manque de sommeil accumulé et la charge de travail que je m’imposais m’ont conduit à épuiser mes ressources.

De ce fait, je n’arrivais plus à me concentrer. Comme je n’arrivais plus à me concentrer, je ne terminais pas les tâches que j’entamais. Mais comme, je l’ai déjà écrit dans un article, si vous ne terminez pas une tâche, votre cerveau le garde en mémoire et vous le rappelle régulièrement.

Difficile alors de passer à autre chose ou de se reposer car vous aurez consciemment ou inconsciemment cette tâche en tête.

 

C’est à ce moment qu’il est important de savoir reconnaitre les symptômes de ce type de fatigue pour savoir prendre de la hauteur, du recul et mettre en place les actions qui vous permettront de sortir de ce cycle et récupérer.

 

Savoir se reposer

AZ Perfect : Se reposer pour être plus productif

Pin It on Pinterest

Partagez

Partagez cet article avec vos amis