Comment être efficace et rapide en période de stress.

AZ Perfect : Savoir s’organiser et optimoiser ses tâches pour réussir

 

Ouf, ça y est, il est tard mais je peux enfin partir du travail. Je rentre tranquillement et sur la route un coup de fil :

« Bonjour Monsieur le client (secret professionnel oblige 😊 )…

Comment allez-vous ? …

Heu pour demain, vous voulez l’inventaire de tous vos logiciels demain ?…

heu, d’accord, je comprends, c’est urgent pour votre réunion …

A demain »

 

A peine rentré chez moi, nouveau coup de téléphone

« Bonjour Bernard (encore secret professionnel oblige 😊 )…

Tu ne pourras pas venir demain, ton enfant est aux urgences ?

Heu OK, ben prends soin de toi et de ta famille, bon courage, tiens-moi au courant … »

 

Quelle journée ! On va se détendre un peu, un bon repas, une bonne soirée et une bonne nuit de sommeil.

Le téléphone sonne, 3h du matin, ça c’est vraiment dur ! Je décroche

« Hi Mister Cyrille, i call you ….

Oula heuu ok Sorry Can you repeat please … »

 Pas facile de mettre mon cerveau en mode anglais. Bon je vous résume.

Une alerte importante sur les serveurs informatiques du client (là aussi secret professionnel oblige 😊 ) et du coup il faut faire un choix en urgence:

  • Je laisse continuer la sauvegarde. Elle est importante car si son informatique plante, j’aurais au moins la sauvegarde pour récupérer ses données

ou

  • Je lance tous ses traitements de calculs pour que les chiffres comptables soient à jour le matin …

Que faire, pas de sauvegarde, je me mets en risque. Pas de calculs, les données du client sont fausses. Bien sûr à cette heure tardive, le client n’est pas joignable.

C’est dans ces moments-là qu’il faut être logique, pragmatique et savoir prendre du recul.

 

Ah vous vous demandez ce que j’ai choisi ?

 

J’ai fait un choix pragmatique, le choix le moins risqué.

Si je laisse la sauvegarde continuer, effectivement le matin j’aurais une sauvegarde. Cette sauvegarde est utile au cas où. Mais les employés de la société ne pourraient plus travailler avec des chiffres faux et ils perdraient une journée de travail.

S’il n’y a pas de sauvegarde et que je lance les traitements, alors, les données seraient à jour le matin et les employés pourraient travailler.

C’est donc la solution que j’ai choisie. Et j’avais toujours la possibilité, s’il y avait un problème sur les données du client, de restaurer depuis la sauvegarde précédente.

Certes en restaurant les données de la sauvegarde de la veille, l’entreprise aurait perdu deux journées de travail mais j’ai fait ce que l’on appelle une gestion de risque.

 

Entre, être sûr de perdre une journée et peut-être, je risque d’en perdre deux en cas de problème, j’ai fait un choix pragmatique.

 

Les autres actions pragmatiques que j’ai aussi faites ce même jour sont :

  • Me noter un rappel d’envoyer au client son rapport
  • Me noter en rappel que Bernard ne serait pas là le lendemain et qu’il fallait le remplacer
  • De valider par mail, ma bonne compréhension du problème et communiquer la validation de mon choix
  • D’informer le client sur l’évènement et mon choix.

 

En résumé, dans des situations de stress, il est important de mettre en place une méthode qui nous permette de rester pragmatique et ainsi décider en toute logique.

La méthode M.O.M.E.A, que nous expliquons dans nos formations, permet cela.

Il est aussi important d’avoir des outils qui nous permettent de libérer notre esprit de certaines tâches (penser à, noter que …) et aussi nous aident à prendre nos décisions en restant pragmatique.

Etre satisfait de soi

AZ Perfect : L’organisation et la méthode permets de rester Zen

Pin It on Pinterest

Partagez

Partagez cet article avec vos amis