Comment améliorer sa communication et se faire comprendre rapidement

Notre expérience

AZ Perfect : Savoir communiquer dans la même langue, c’est plus facile

:)Durant ma carrière en informatique, j’ai régulièrement rédigé des documents pour transmettre des informations importantes. J’ai dû aussi m’exprimer devant des publics et faire passer des messages importants.

Que ce soit des personnes que vous connaissez ou non, que ce soit par écrit ou oralement, il est important que les personnes aient bien compris votre message et en aient retenu les points importants que vous vouliez mettre en avant.

Mais voilà ! Comment être sûr d’être compris ?

Comment être sûr que le message que l’on transmet passe et passe correctement sans qu’il soit déformé ?

C’est un exercice qui n’est pas évident. Car chacun d’entre nous à sa propre perception, sa propre compréhension. L’interprétation de chacun peut être différente car elle est empreinte de notre sensibilité, de notre situation, de l’état dans lequel on se trouve quand on reçoit le message et de nos expériences et du ressenti par rapport à nos expériences.

C’est souvent pour cela, que lorsque vous interrogez des personnes après un discours ou une lecture d’un document, chacune à une compréhension différente.

Pour preuve, les médias organisent souvent des débats d’idées sur la compréhension et l’interprétation du message sur un discours important, d’une personnalité ou d’un politique.

Et pourtant, souvent les personnalités publiques bénéficient de conseillers en communication. Donc le message devrait être clair et limpide !!

Alors comment faire, pour éviter les interprétations et les mauvaises compréhensions ?

Je vous donne quelques clefs. Rien que pour vous !! Mais ne le dites à personne 🙂

 

  • Identifiez votre publique, votre cible : En effet, comme je l’ai évoqué ci-dessus, les polémiques des personnalités ou des politiques, viennent du fait qu’ils s’adressent à ce que l’on appelle : le grand public. C’est-à-dire tout le monde. Et dans tout le monde, il y a une multitude de personnalité, de sensibilité, de situation, d’expérience, de vécu, d’état d’esprit. Il est donc presque inévitable que chacun interprète ou comprenne les messages transmis différemment.

C’est pour cela que je conseille d’identifier votre auditoire. A quelle catégorie de personne vous vous adressez ? Quel âge moyen ont-ils ? Homme ou femme ? Catégorie socio-professionnelle …. Essayez d’être le plus précis possible. Ainsi vous pourrez adapter votre discours, les mots que vous utilisez en fonction de votre cible.

Et il est possible de faire plusieurs communications pour transmettre les mêmes informations à des cibles différentes.

  • Essayez de faire une communication courte. En effet, le temps de concentration moyen est de 90 minutes, mais après 25 minutes notre attention baisse significativement. Plus vous faites un discours long, moins votre auditoire retiendra d’informations.
  • Faîtes synthétique, avec des « bullets point » par exemple, petit 1, petit 2… Avec une seule idée à chaque fois.
  • Pour une communication orale, faite une synthèse avec les idées principales. On retient souvent que la fin.
  • Pour une communication écrite, faite une « Exec Summary ». C’est une synthèse au début du document. Cela permet aux personnes qui n’ont pas envie de tout lire de comprendre les grandes idées. Et s’ils sont intéressés, ils liront le reste.
  • Utilisez des images, des exemples parlants qui sont des points de repère pour votre cible.

Et maintenant, faites un petit résumé pour ne rien oublier et à vous de jouer.

Mieux se faire comprendre

Pin It on Pinterest

Partagez

Partagez cet article avec vos amis