Astuce 6 – Pour réussir, il faut construire une échelle de repère

Chemin Long et difficile

AZ Perfect : Une bonne méthode permet de s’organiser et de voir plus loin

sIl m’est souvent arrivé pendant un projet de ne pas savoir ou j’en étais. Cela arrive souvent quand on a un grand projet. On voit bien qu’il reste beaucoup de choses à faire et notre cerveau est saturé de toutes ses choses.

Et c’est souvent quand on réalise cela que l’on a l’impression de ne jamais y arriver. On se sent submergé et on a tendance à se décourager. Et ça quelque soit la chose que l’on entreprend.

 Vous savez ce sentiment de faire des efforts, encore des efforts ou de faire ce qu’il faut et de ne pas avancer. Cette impression que plus on avance et plus il y a de choses à faire.

 Et là, le doute s’installe, l’impression que l’on n’y arrivera jamais grandit de plus en plus.

 Alors comment faire ?

C’est vrai qu’il reste tellement de choses à faire et vous êtes encore loin de l’arrivée.

 Mais vous savez pourquoi vous avez ce sentiment ?

Vous savez pourquoi votre mental vous trompe ?

 C’est le même état d’esprit que vous pourriez avoir pendant un marathon. Vous courrez, encore et encore mais il reste toujours beaucoup de mètres à faire.

 La raison est simple :

 Votre cerveau voit bien les efforts que vous fournissez.

Au début, le réservoir est plein, donc il consomme et vous donne de l’énergie (la motivation), puis il constate que le réservoir se vide de plus en plus sans savoir le nombre de kilomètres qu’il reste à parcourir (le doute).

Alors, il vous alerte : attention danger !! Il faut faire quelque chose car à ce rythme, on va tomber en panne (le découragement).

Normal, il fait son boulot en vous avertissant du danger potentiel. Car il ne sait pas si vous aurez assez de carburant pour aller jusqu’au bout puisqu’il ne sait pas où vous en êtes. Il sait simplement qu’il vous reste beaucoup de choses à faire.

Donc la solution, c’est de lui donner une carte qui lui indique d’où vous êtes parti, où vous allez et ou vous en êtes. Et cette carte, l’idéal c’est de la construire dès le début. Avant le départ. Et de la mettre à jour et de la suivre au fur et à mesure de votre avancement. C’est votre plan de route. Votre Roadmap.

 Alors comment faire ?

 C’est simple !!

 Quelque soit votre projet (petit ou gros), vous devez inscrire une liste des grandes étapes de votre projet dans l’ordre chronologique de réalisation. Une fois la liste dressée vous notez votre point de départ comme référence Zéro et votre point d’arrivée comme dix ou vingt (vous choisissez votre nombre en fonction du nombre d’étapes que vous avez notée.

Puis vous indiquez en gros, la moitié. Car cette position est importante pour le mental.

Si besoin au fur et à mesure que vous avancez vous y ajoutez d’autres étapes ou sous étapes. Mais vous devez toujours savoir à quelle étape vous en êtes et ainsi voir les 2 points les plus importants :

  • 1 – Le chemin parcouru : C’est une garantie de savoir que vous avancez et ainsi vous pouvez vous féliciter du chemin parcouru
  • 2 – Le chemin qu’il vous reste à faire et ainsi calculer l’essence qu’il vous reste, quand il faudra faire le plein et économiser le carburant si besoin.

 Ainsi vous construisez une échelle, graduée et mesurable qui permet à votre cerveau de mesurer et de prévoir.

Poser son objectif sur une carte

AZ Perfect : Avoir une RoadMap permets de connaitre son parcours

Pin It on Pinterest

Partagez

Partagez cet article avec vos amis