Les Biais Cognitifs : Acte 6 – Le biais de Surgénéralité

Le biais de négativité

C’est vrai, je dois l’avouer. Je n’étais pas très bon à l’école. Et dés qu’il y avait un examen, le stress me le faisait rater systématique.

Pour moi, il était très difficile d’être confronté à ses différents échecs, examen après examen.

A l’époque, je pensais que je n’arriverais jamais à passer un examen, que je n’étais pas fait pour ça. Je n’aurais donc aucun diplôme toute ma vie.

Cette idée a longtemps été très ancrée chez moi.

Il a été difficile de me débarrasser de cette idée. Cette idée que je ne pouvais réussir aucun examen.

Cette façon de penser s’appelle le biais de Surgénéralité.

La Sugénéralité, c’est la règle générale édictée à partir d’un fait spécifique. C’est-à-dire que dans beaucoup de cas, il suffit d’une expérience négative ou importante pour en tirer une généralité.

Et cela devient, inconsciemment, une règle tacite qui nous suit tout au long de notre vie.

Il est alors difficile de se séparer de cette idée.

Et même si nous avons une expérience qui tendrait à nous prouver que cette idée n’est pas vraie, nous mettons cela de côté : C’est un coup de chance, ce n’est pas grâce à moi …

Pour contrer ce biais, il est important de remettre en cause tout événement qui nous tendrais à penser que c’est une généralité.

Une fois que vous avez travaillé sur cette idée, il vous suffit de se remettre en situation et vous verrez que rien n’est immuable et que vous pouvez changer cette idée.

 

Ensemble, nous y arriverons

Cyrille

Pin It on Pinterest

Partagez

Partagez cet article avec vos amis